6 conseils pour éliminer et prévenir les infestations de fourmis dans la maison

6 conseils pour éliminer et prévenir les infestations de fourmis dans la maison

Une infestation de fourmis n’est pas le pire problème de parasites au monde puisque la plupart des espèces de fourmis que l’on trouve couramment dans les maisons ne font pas de réels dégâts.

La bonne nouvelle est que sur plus de 1 000 espèces de fourmis classées en Europe, seules quelques espèces sont susceptibles de s’abriter dans les maisons, et encore moins de piquer ou de causer des dégâts.

La grande majorité des espèces de fourmis vivent dans les jardins et font plus de bien que de mal, par exemple en aérant le sol ou en luttant contre les parasites nuisibles comme les pucerons.

Mais les fourmis qui rôdent dans les maisons sont gênantes et peuvent parfois propager des bactéries indésirables. Les variétés communément appelées fourmis charpentières (Camponotus spp.) peuvent causer des dommages en creusant dans les éléments structurels en bois de la maison.

Structure d’une colonie de fourmis

Les fourmis sont des créatures sociales qui forment généralement des colonies dans lesquelles les individus assument différents rôles. Une ou plusieurs « reines » des fourmis sont les individus reproducteurs qui restent dans un nid caché ; leur rôle est simplement de continuer à produire plus de fourmis et de maintenir la colonie.

Les autres individus, qui peuvent comprendre plusieurs millions d’individus dans des colonies plus importantes, sont appelés fourmis ouvrières. Les jeunes ouvrières restent généralement à l’intérieur du nid, où elles servent les besoins de la reine et entretiennent ou agrandissent le nid, tandis que les ouvrières plus âgées sortent du nid pour aller chercher de la nourriture pour la colonie. Ce sont ces ouvrières plus âgées que vous voyez lorsqu’une infestation de fourmis devient apparente.

Une infestation de fourmis n’est jamais contrôlée si vous ne faites que pulvériser ces fourmis visibles – les travailleurs âgés qui suivent des pistes établies pour aller et venir d’un nid caché quelque part dans les murs de votre maison. Bien que cela puisse paraître étrange, la clé pour éliminer les fourmis visibles est de cibler celles que vous ne voyez pas.

En effet, la reine – celle qui pond tous les œufs – ne quitte jamais le nid. Elle reste là, nourrie par les fourmis ouvrières. Si vous ne faites qu’asperger les fourmis ouvrières visibles de pesticides, la reine en produit simplement plus pour prendre leur place, et votre infestation ne s’arrête jamais.

La clé est donc de cibler la reine des fourmis, ce qui peut être assez délicat car les nids sont souvent profondément cachés derrière des murs ou sous des dalles de béton.

Conseils pour lutter contre les fourmis

Voici six conseils pour vous aider à éliminer et à prévenir une infestation de fourmis dans votre maison.

1. Identifier les pistes de fourmis

La première étape clé pour éliminer une infestation de fourmis est d’identifier les pistes utilisées par les fourmis ouvrières pour se déplacer vers et depuis le nid. Les fourmis visibles qui se déplacent à l’intérieur de votre maison cherchent de la nourriture, et une fois qu’une fourmi a trouvé de la matière comestible, elle la ramène au nid. Ce faisant, la fourmi laisse un chemin chimique, ou piste, que ses congénères peuvent suivre pour collecter davantage de nourriture.

Ce comportement permet de lutter contre les fourmis, puisque vous pouvez maintenant les tromper en leur faisant ramener au nid une sorte de nourriture empoisonnée (appât pour fourmis).

Si vous ne faîtes rien, les fourmis pourront vivre plusieurs années. Leur durée de vie varie en fonction de leur rôle dans la fourmilière.

2. Utiliser un appât pour fourmis à l’intérieur

Évitez la tentation de vous contenter d’utiliser des pesticides pour pulvériser les fourmis visibles qui marchent sur les sentiers dans votre maison. Les pulvérisations de pesticides peuvent éliminer quelques fourmis visibles, mais d’autres les remplaceront rapidement, et vous ne ferez jamais de réels progrès pour éliminer l’infestation. Utilisez plutôt ces fourmis ouvrières comme ticket d’entrée dans la colonie en plaçant un appât pour qu’elles le ramènent au nid caché.

Les appâts pour fourmis sont des matériaux comestibles, généralement sucrés, contenant des glucides, mélangés à des substances qui sont toxiques pour les fourmis mais qui ont une toxicité minimale pour les animaux ou les humains. Certains appâts pour fourmis sont principalement fabriqués à partir d’acide borique, une substance naturelle qui est entièrement non toxique pour l’homme.

Les appâts pour fourmis peuvent être des « stations » contenant des matériaux granulaires ou des liquides qui sont pulvérisés sur les surfaces. Quelle que soit la forme d’appât que vous utilisez, essayez de le placer près des pistes de fourmis visibles, mais hors de portée des animaux domestiques et des enfants. L’appât sera plus efficace si vous gardez les autres surfaces propres, de sorte que l’appât soit la seule substance sucrée disponible pour attirer les fourmis.

3. Soyez patient

Les fourmis ouvrières ramènent l’appât pesticide au nid, mais il peut falloir plusieurs jours pour éliminer la colonie, voire quelques semaines si la colonie est très grande ou si elle a plusieurs reines, comme c’est le cas de certaines espèces de fourmis. Vous devrez peut-être même remplacer le poste d’appât si les fourmis le vident. Mais peu à peu, vous verrez la fin de l’infestation.

4. Utilisez les pesticides en pulvérisation à l’extérieur – avec précaution

Si vous suivez les traces des fourmis et identifiez un nid extérieur pour la colonie, il peut être judicieux d’appliquer une forte dose de pesticide liquide qui peut s’imprégner pour atteindre la reine. Il peut être efficace de tremper le nid avec un insecticide approuvé (en suivant toutes les instructions de l’étiquette). Assurez-vous cependant de vérifier qu’il s’agit bien de la colonie qui crée votre problème d’infestation intérieure. De nombreux types de fourmis sont des créatures utiles pour le jardin que vous n’avez aucune raison de tuer. Et sachez que ces pesticides sont susceptibles d’être toxiques pour tous les insectes, y compris les insectes utiles, alors appliquez-les avec précaution en suivant les instructions de l’étiquette.

5. Maintenez un niveau de propreté

L’assainissement est essentiel pour la prévention et le contrôle de tout parasite. Comme tous les êtres vivants, les fourmis ont besoin d’eau, de nourriture et d’un abri pour survivre. Les fourmis quittent l’abri de leur colonie pour trouver de la nourriture et de l’eau. Ne leur rendez pas la tâche facile ! Gardez les aliments scellés, les sols balayés et toutes les surfaces nettoyées. Faites particulièrement attention à la propreté lorsque vous visez le nid, car les fourmis n’auront plus que l’appât sucré à leur disposition. Mais ne nettoyez pas les traces de fourmis avant d’avoir éliminé l’infestation, car ces traces permettront aux fourmis de trouver votre appât et de le ramener au nid. Une fois l’infestation éradiquée, nettoyez les surfaces des pistes et gardez-les propres.

6. Sceller les points d’entrée

Les fourmis sont de minuscules créatures qui peuvent pénétrer dans les maisons et les bâtiments par de minuscules fissures et crevasses. Pour réduire ce risque, il faut sceller les fenêtres et les portes ainsi que tous les points d’entrée des câbles, des tuyaux et des fils. Inspectez régulièrement les fondations à la recherche de minuscules fissures par lesquelles les fourmis peuvent pénétrer dans votre maison.

Retour haut de page